mardi 3 avril 2007

l'amour dans le coma

Nom de Dieu, qu'est ce que c'était bien.

C’est comme ça, une caresse. La caresse d’une vie. On négocie le temps et plein de choses qu’on voudrait oublier parce qu’on est courageux et citoyen, et puis les choses, et bien les choses elles vous rattrapent. C’est pas parce qu’elles sont perverses, c’est parce qu’elles font la caresse d’une vie. Ça vous endort, ça vous affleure, ça vous enveloppe et tout y passe, tous les grains de vous.
On attend et tout se met à disparaître. C’est pire alors.

C'est vrai.
La caresse d’une vie, c’est comme ça.

2 commentaires:

& a dit…

Oui, je crois aussi.
Stie. C'est loin, parfois.

Dolmancé a dit…

Sortir l'amour du coma ! C'est là tout l'enjeu du XXIème siècle. Et pourtant...

Et pourtant, les remèdes existent depuis longtemps cher Eugénie...