lundi 6 août 2007

Les lauriers de l'Atlantique

Kenneth Foster va mourir le 30 août 2007.
C'est l'histoire à la fin de laquelle personne ne sauvera personne par l'épée, et les donjons seront bien gardés.
C'est l'histoire qui ne raconte pas le racisme ni le mauvais côté de la barrière sociale.
C'est quoi la vie sans possibles, sans idées, sans désirs. C'est quoi quand le hasard se transforme en destin par la volonté des autres, quand peu importe ce qu'il a fait ou n'a pas fait puisque sa vie ne lui appartient pas.
C'est la vie toute nue. La vie toute seule.
Kenneth Foster croit peut-être que son histoire deviendra un exemple. Mais au delà des symboles, et des luttes, et des progrès, quelle sensibilité expérimente t-on quand on sait le jour et l'heure de sa mort ?
Je meurs dans un mois.
Je meurs dans quinze jours.
Je meurs dans une semaine.
Je meurs demain.
Je meurs dans une heure.
Je meurs dans cinq minutes.
Je meurs dans trente secondes.

Moi j'ai peur, et je pense que Mr Foster aussi, mais il ne vaut mieux pas que ça se sache.

2 commentaires:

lilas a dit…

Qui est M. Foster?

lecadavreexquis a dit…

bonjour lilas,
M. Foster est un jeune homme de 30 ans condamné à mort au Texas pour n'avoir pas su empêcher un crime commis par des "connaissances" ivres avec qui il se trouvait ce soir là. Il est Noir, cela est presque une évidence.